Sécurité: Marine Le Pen juge le bilan d'Emmanuel Macron «calamiteux.»

Publié le par Le Peuple Actu

Marine Le Pen était à Nangis (Seine-et-Marne) ce 18 janvier pour soutenir les candidats de son parti aux municipales. La présidente du Rassemblement national, en a profité pour juger le bilan d'Emmanuel Macron en matière de sécurité. 
Marine Le Pen. (Archive.)

Marine Le Pen était à Nangis (Seine-et-Marne) ce 18 janvier pour soutenir les candidats de son parti aux municipales. La présidente du Rassemblement national, en a profité pour juger le bilan d'Emmanuel Macron en matière de sécurité. 

Ce samedi 18 janvier, Marine Le Pen s'est rendue à Nangis en Seine-et-Marne pour soutenir les onze candidats de son parti aux municipales. La cheffe du RN a jugé le bilan d'Emmanuel Macron en matière de sécurité «calamiteux.» «La violence gratuite explose partout dans des proportions qui nous font revenir [...] 40 ans en arrière», a-t-elle déclaré.

Selon la présidente du Rassemblement national, cette insécurité «est liée directement à l'immigration sauvage. Il faut donc régler ces deux problèmes ensemble». Marine Le Pen a invité les candidats RN, une fois élus, à agir sur «le regroupement familial» et «les délivrances de certificats d'hébergement».

Dimanche 12 janvier, le candidat RN à Nangis, Aymeric Durox, a déclaré : « La peur doit changer de camp. Ceux qui pourrissent la vie de nos concitoyens doivent comprendre que désormais, ils ne sont plus les bienvenus dans les villes gérées par le rassemblement national. »

Selon les chiffres publiés ce jeudi par le ministère de l’Intérieur, la délinquance a explosé en France en 2019. «C’est le pire bilan qu’on ait vu depuis des années», avait indiqué Alain Bauer, professeur de criminologie.

Marine Le Pen a annoncé ce jeudi lors de ses vœux à la presse à Nanterre (Hauts-de-Seine) sa candidature à la présidentielle 2022. « Mon projet est d'aller vers un projet d'unité nationale, autour d'un grand dessein français, d'un grand projet fédérateur qui puisse réunir les Français d'où qu'ils viennent, d'un projet de grande alternance pour remettre le pays sur pied », avait-t-elle déclaré.

 

Publié dans France, Faits Divers, Macron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article