Agde : converti à un islam rigoriste, il avait menacé d'égorger ses voisins car il voulait épouser leur fillette de 10 ans

Publié le par Le Peuple Actu

La cour d’appel de Montpellier a rejeté , mardi 3 mars, la demande de remise en liberté d'un homme qui avait menacé «d'égorger» ses voisins car il voulait épouser leur fille de 10 ans.

La cour d’appel de Montpellier a rejeté, mardi 3 mars, la demande de remise en liberté d'un homme qui avait menacé «d'égorger» ses voisins car il voulait épouser leur fille de 10 ans.

Les faits remontent au 10 février dernier à Agde (Hérault). Comme le rapporte notamment Midi Libre, ce jour-là, l'homme, converti à un islam rigoriste, avait menacé ses voisins avec un couteau doté d’une lame de 25 cm : «Je vais vous égorger, toi ta femme et tes enfants.» L'individu avait ensuite menacé et insulté les policiers venus l'interpeller. Alertés par les voisins terrorisés, les fonctionnaires de la brigade anti-criminalité (BAC) avaient du faire usage de leur pistolet à impulsion électrique pour le maîtriser, relate Midi Libre. L'accusé avait été placé en garde à vue puis incarcéré.

Ce mardi 3 mars, la cour d’appel de Montpellier examinait sa demande de remise en liberté. « Le différend avec vos voisins porte sur le fait que vous avez émis le souhait d’épouser leur fille de 10 ans dès qu’elle sera en âge de procréer », résume la magistrate, «on peut s’interroger sur votre état mental». « Ils sont venus me frapper à trois en me traitant de pédophile, ça m’a mis hors de moi », a expliqué l’accusé, affirmant n'avoir « jamais prononcé de menaces de mort ». 

Selon l’enquête, l'homme âgé de 30 ans, s’est converti à un islam rigoriste et fume beaucoup de cannabis. Il est au chômage depuis deux ans et habite chez sa mère. La justice a finalement décidé de rejeter sa demande de libération. Quentin reste donc en prison... pour l'instant.

Agde

Publié dans Faits Divers, justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article