Yvelines : des individus agressent un policier hors service et son fils à coups de matraque télescopique

Publié le par Julie

Ce dimanche 31 mai, un jeune garçon de 16 ans jouait au football avec quelques amis à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Les adolescents ont alors été agressés par un individu particulièrement agité. Le père d’une des victimes, un policier hors service, a tenté de s’interposer avant d’être frappé.

Ce dimanche 31 mai, un jeune garçon de 16 ans jouait au football avec quelques amis à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Les adolescents ont alors été agressés par un individu particulièrement agité. Le père d’une des victimes, un policier hors service, a tenté de s’interposer avant d’être frappé.

 
Un fonctionnaire de police âgé de 43 ans passait un dimanche après-midi tranquille, avec son fils et ses amis, comme le rapporte Le Parisien. La détente aura été de courte durée puisque la partie de football s’est terminée… en violente rixe ! Un individu agressif s’en est pris gratuitement aux jeunes garçons. Observant la scène de loin, le policier hors service s’est permis d’intervenir en précisant son statut. Une annonce qui a incité l’agresseur à aller encore plus loin.

 
Une matraque télescopique comme arme

 
Le fauteur de troubles a immédiatement appelé trois de ses connaissances pour provoquer un peu plus le père de famille, son fils et ses camarades. L’un des malfrats était armé d’une matraque télescopique, qui a servi à frapper le policier et son adolescent. Les quatre délinquants ont pris la fuite à bord d’un véhicule avant l’arrivée des forces de l’ordre et des pompiers. Ces derniers ont pu prendre en charge l’agent, blessé au niveau du crâne, et le garçon de 16 ans, qui écope quant à lui d’un poignet cassé.

 
Une enquête ouverte

 
Une enquête a été ouverte afin de mettre la main sur les agresseurs. Elle a été confiée aux fonctionnaires de la sûreté urbaine d’Élancourt. Le syndicat de police Alliance évoque « une agression lâche et violente » et apporte tout son soutien aux  deux victimes. Selon les propos du délégué Frédéric Aiello rapportés dans Le Parisien, « des sanctions pénales sévères » devront être prises. Affaire à suivre.

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article