Racisme dans la police : le nombre d'enquêtes en nette baisse selon un rapport de l’IGPN

Publié le par Julie

Le dernier rapport de l'IGPN montre que les enquêtes pour racisme dans la police ont nettement diminué en 2019. Le mouvement « Black Lives Matter » serait-il remis en cause ?

Le dernier rapport de l'IGPN montre que les enquêtes pour racisme dans la police ont nettement diminué en 2019. Le mouvement « Black Lives Matter » serait-il remis en cause ?
 

Le Journal du Dimanche a révélé des chiffres saisissants dans son édition du 7 juin 2020. Selon un rapport de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), les enquêtes pour racisme dans la police auraient largement diminué en 2019. Une information mettant en cause la crédibilité du mouvement « Black Lives Matter » fédérant de nombreux militants depuis l’affaire George Floyd.

 
Depuis près d’une semaine, des milliers de manifestants protestent contre les violences et le racisme dans la police. L’affaire George Floyd aux États-Unis et les dernières révélations liées à l’enquête sur le cas Adama Traoré ont, en effet, mobilisé beaucoup de personnes aux quatre coins de la France. Pourtant, Le Journal du Dimanche a publié des chiffres confirmés par l’Inspection générale de la Police nationale. Ils prouveraient que le nombre d’enquêtes pour « injures racistes ou discriminatoires de la part des policiers » en 2019 aurait nettement diminué en un an.

 
Une nette baisse d’environ 35%

 
Le Point a décrypté les chiffres parus dans le JDD. Selon son rapport annuel 2019, l’IGPN n’aurait enregistré que 30 enquêtes mettant en cause des policiers pour discrimination ou racisme en 2019, contre 46 en 2018. Nous pouvons ainsi observer une nette baisse de près de 35%.

 
Le rapport met également la lumière sur le nombre total de dossiers saisis par la police des polices. Les chiffres annoncés sont plus inquiétants : 1.460 enquêtes ont été ouvertes en 2019 contre 1.180 l’année précédente. Les raisons de cette augmentation ? La crise des Gilets jaunes, sans aucun doute. Plus généralement, lors des missions de police, 19 personnes seraient décédées en 2019, soit 2 de plus qu’en 2018.

 
« Black Lives Matter », un mouvement pas si crédible ?

 
Sur les réseaux sociaux comme dans les rues, le mouvement « Black Lives Matter » fait parler de lui. Pour rappel, ce samedi 6 juin 2020, de multiples manifestations illégales ont été organisées pour dénoncer les violences policières. Les chiffres rapportés par le JDD discréditerait-il cet engouement populaire ?

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article