Nadine Morano aux militants de la LDNA : « Mais quittez le ce pays « terroriste » et vite ! Ne restez pas que pour les allocs »

Publié le par Denis

Samedi 6 juin, lors de la manifestation à Paris contre le racisme et les violences policières, la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) a accusé la France d'être «un État totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste ».
Nadine Morano

Samedi 6 juin, lors de la manifestation à Paris contre le racisme et les violences policières, la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) a accusé la France d'être «un État totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste ».

En dépit de l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes pour cause de crise sanitaire, la Ligue de Défense noire africaine (LDNA) a organisé une manifestation antiraciste samedi 6 juin à Paris. 

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on entend le porte-parole de la LDNA hurler au milieu de la foule « cette vérité que les médias ne veulent pas entendre. Cette vérité que le système ne veut pas entendre. La France, l’État français, est un État totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste », sous les applaudissements de la foule.

Des propos qui ont fait bondir plusieurs responsables politiques sur les réseaux sociaux. C'est le cas notamment de Nadine Morano qui a déclaré sur son compte Twitter : « Mais quittez le ce pays " terroriste " et vite ! Ne restez pas que pour les allocs, hein… »

Le membre du bureau national du Rassemblement national, Bruno Gollnisch, a également suggéré aux manifestants de repartir «dans leur pays d'origine».

«Si la France est ce pays abominablement raciste, où les violences policières sont monnaie courante, etc., je pense qu’il serait plus sage pour les « malheureuses victimes » atrocement discriminées d’envisager vraiment de repartir dans leurs radieux pays d’origine...», a-t-il  écrit sur le même réseau social.

Même son de cloche pour le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul. «Partez vite ! partez loin !», a-t-il tweeté.

«Pendant que Christophe Castaner semble être en week-end farniente, des militants indigénistes ont déversé leur haine de notre pays un peu partout. Alors que ces rassemblements étaient INTERDITS !», a écrit le vice-président du RN Jordan Bardella, en publiant la même vidéo.

Ce samedi 6 juin, plus de 20 000 personnes ont manifesté dans toute la France contre le racisme et pour dénoncer les violences policières. 

Denis pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article