[VIDÉOS] La Ligue de Défense Noire Africaine qualifie la France de « totalitaire », « terroriste » et « négrophobe »

Publié le par Denis et Fanny

Lors de la manifestation du 6 juin à Paris pour dénoncer le racisme et les violences policières, l'organisation LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine) a débordé et a tenu des propos outranciers. 
Capture d'écran Twitter

Lors de la manifestation du 6 juin à Paris pour dénoncer le racisme et les violences policières, l'organisation LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine) a débordé et a tenu des propos outranciers. 

Samedi 6 juin, alors que des milliers de personnes sont réunies au sein de la capitale française pour dénoncer les violences policières, la LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine), elle-même organisatrice de cette manifestation, scande des paroles outrancières au milieu de la foule. Connue pour avoir un lourd passif derrière elle, ce n’est pas la première fois que cette organisation tient des propos considérés comme « racistes » et « haineux ».

Des paroles haineuses envers l’État français

 

Lors de la manifestation du 6 juin qui s’est déroulée à Paris, et qui était normalement interdite, la LDNA, elle-même organisatrice de l’événement qui devait dénoncer les violences policières et le racisme, a débordé et a tenu des propos « outranciers » comme le rapporte Valeurs Actuelles. Sur plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir des individus prendre la parole et accuser la France et son gouvernement. C’est le cas du porte-parole de la LDNA, qui scande au milieu de la foule : « Cette vérité que les médias ne veulent pas entendre. Cette vérité que le système ne veut pas entendre. La France, l’État français, est un État totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste. »

 

Une volonté de « déboulonner » la statue de Colbert

 

Sur une autre vidéo, on peut notamment voir un membre de l’association proférer des propos haineux envers la France. Celui-ci s’en prend notamment à la statue de Colbert, ministre sous Louis XVI se trouvant devant l’Assemblée nationale : « Devant l’Assemblée nationale, il y a la statue de Colbert, ce gros fils de pu** qui a écrit le Code noir, qui a dit que les Noirs n’étaient pas des êtres humains ». Suite à ces paroles, la foule s’est déplacée jusqu’à la statue dans la volonté de la « déboulonner » comme le rapporte Valeurs Actuelles. Des paroles hors de propos au sein de cette manifestation qui se voulait justement pacifiste.

 

Des insultes aux policiers

 

Sur d’autres vidéos, plusieurs scènes apparaissent où les manifestants insultent les policiers et scandent des propos tels que « France assassin », « N***** la police ». Des comportements racistes qui ne collent donc pas avec le sujet principal de cette manifestation qui devait dénoncer les violences policières, et justement le racisme policier.

 

Comme relaté par Valeurs Actuelles, la Ligue de Défense Noire Africaine à un lourd passé derrière elle. C’est une organisation qui tient très souvent des propos qui incitent à la haine. En 2019 déjà un intervenant de cette organisation avait scandé devant l’ambassade d’Afrique du Sud : « Si vous voulez être xénophobe, d’accord. Commencez par tuer les blancs, commencez par tuer les Chinois, commencez par tuer les Indiens. Ne tuez pas vos frères (…) nous avons la même couleur de peau. » Des propos totalement outranciers qui n’ont aucunement leur place au sein de notre société actuelle.

Ce samedi 6 juin, plus de 20 000 personnes ont manifesté en France contre le racisme et pour dénoncer les violences policières. Le membre du bureau national du Rassemblement national s'en est pris aux manifestants. En effet, Bruno Gollnisch leur a suggéré de repartir «dans leur pays d'origine».

«Si la France est ce pays abominablement raciste, où les violences policières sont monnaie courante, etc., je pense qu’il serait plus sage pour les « malheureuses victimes » atrocement discriminées d’envisager vraiment de repartir dans leurs radieux pays d’origine...», a écrit l'ancien eurodéputé sur son compte Twitter.

Denis et Fanny pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article