Coronavirus : Michel Onfray estime que « le chef de l'Etat a failli »

Publié le par Julien

Michel Onfray, créateur de la revue Front Populaire, fustige la gestion de la crise d'Emmanuel Macron. Il considère que « le chef de l'État a failli. » Le philosophe se félicite aussi du succès de sa revue. 
Michel Onfray

Michel Onfray, créateur de la revue Front Populaire, fustige la gestion de la crise d'Emmanuel Macron. Il considère que « le chef de l'État a failli. » Le philosophe se félicite aussi du succès de sa revue. 

Les jours passent mais le constat est toujours le même. Emmanuel Macron est de plus en plus détesté par la population française : il est tancé par de nombreux intellectuels, comme Michel Onfray, créateur du projet Front Populaire, souhaitant réunir tous les souverainistes.

 

«La leçon de l’épidémie est que le chef de l’État a failli»

 

Michel Onfray ne mâche pas ses mots dans une interview donnée à Actu.fr. Le philosophe tire à boulets rouges sur la gestion de la crise sanitaire et fustige Emmanuel Macron.

« La leçon de l’épidémie est que le chef de l’État a failli parce qu’il n’y a plus d’État. Macron a été incapable de protéger les peuples en mentant sur les masques qu’il n’avait pas en disant qu’ils étaient inutiles avant maintenant de verbaliser ceux qui ne les portent pas. »

Le fameux philosophe n'est pas optimiste pour la sortie de crise. Pour lui, de nombreuses entreprises n'arriveront pas à s'en sortir. « Je crains que nombre de petits artisans, de petits patrons, de petits commerçants mettent la clé sous la porte et que les belles paroles du gouvernement qui a promis de payer la facture ne soient que de vains mots. »

 

La revue Front Populaire, un outil pour «une France libre»

 

Sauvagerie de la mondialisation, dévoiement de l’Europe, arrogance des gouvernants, appauvrissement des classes populaires : tels sont les constats posés par Michel Onfray à l'initiative de la revue Front Populaire. Alors que la première parution est annoncée pour début juin, il souhaite rassembler les souverainistes de droite et de gauche qui pensent que la France doit "être libre" pour pouvoir décider de son destin. Dans l'interview qu'il a donné à Actu, il se félicite de l'engouement autour de son projet. " Nous n’avons pas encore mis en vente notre premier numéro que nous avons déjà le double d’abonnés que le journal Libération… "

À n'en pas douter, sa revue fait déjà grand bruit dans le milieu médiatique, parfois considéré comme aseptisé.

La revue Front populaire a été lancée le 12 avril dernier. Le philosophe justifie sa revue par le recul de la liberté de la presse en France. «La France, pays de droits de l'homme? Allons donc... En 2020, notre pays occupe une piteuse 34ème position au Classement mondial de la liberté de la presse», affirme-t-il. Les auteurs sont d’anciens élus, des gilets-jaunes, des enseignants, des juristes, des journalistes et des démographes…

Pour rappel, Le professeur marseillais Didier Raoult a rejoint le Front populaire. «le professeur Didier Raoult fera partie des auteurs de FRONT POPULAIRE.», avait annoncé Michel Onfray dans un communiqué

Selon l'intellectuel, Didier Raoult « a un curriculum vitae planétaire long comme deux bras.»

Julien pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Gouvernement, Macron, Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article