Yvelines : deux policiers blessés par des tirs de mortiers de feux d’artifice à Sartrouville

Publié le par Fanny

Les policiers des Yvelines ont de nouveau été victimes d'attaques urbaines dans la nuit de dimanche à lundi à Sartrouville

Les policiers des Yvelines ont de nouveau été victimes d'attaques urbaines dans la nuit de dimanche à lundi à Sartrouville.

Après les dernières échauffourées qui se sont déroulées dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 mai dernier à Plaisir, c’est encore une nuit sous haute tension qu’ont vécu les policiers des Yvelines, dans la nuit de dimanche et lundi 18 mai. À Sartrouville, les forces de l’ordre ont dû intervenir pour accompagner les pompiers, mais se sont retrouvées prises à partie. Un fonctionnaire de police a été légèrement blessé.

Des violences urbaines qui n’en finissent pas dans les Yvelines

De nouvelles violences urbaines ont éclaté dans la nuit de dimanche 17 au lundi 18 mai. À Sartrouville notamment, cité des Indes, où les policiers ont dû intervenir en renfort pour accompagner les pompiers, afin d’éteindre des feux de détritus. Deux bus de la RATP se sont retrouvés pris au piège, ainsi que les policiers eux-mêmes.

Les policiers : la cible de tirs de mortiers et de projectiles

Alors que les bus de la RATP sont escortés hors des incendies, les policiers sont victimes sur le chemin du retour de tirs de mortiers de feux d’artifice et de plusieurs projectiles, lancés par une bonne trentaine d’individus.

Les forces de l’ordre ont dû intervenir et ont dû user à plusieurs reprises de leurs lanceurs de balle afin de riposter. Un policier a été légèrement blessé.

D’autres attaques ont eu lieu cette même nuit contre plusieurs policiers

Un peu plus tard dans la nuit, rue de Lattre de Tassigny, une autre patrouille de police a été victime de tirs de mortiers. Idem à Montigny-Le-Bretonneux, où une voiture de police a essuyé elle aussi des tirs de mortiers de feux d’artifice en se rendant sur une intervention.

Des violences urbaines qui n’en finissent pas dans les Yvelines, au cœur des quartiers sensibles. Chaque fois, la police est clairement visée et est la cible de groupements d’individus. Selon Le Parisien, deux fonctionnaires de police ont été blessés légèrement cette nuit à cause de ces attaques qui font déjà suite à de nombreuses autres très récentes.

Des échauffourées ont également eu lieu ce dimanche 17 mai au soir à Argenteuil (Val-d’Oise) après la mort d'un jeune-homme à moto-cross qui roulait sans casque. Des tensions ont éclaté dans le quartier du Val-d’Argent Nord et de la Zup à Argenteuil. Une cinquantaine de personnes munies de bâtons se sont rassemblées. Des abribus et des poubelles ont été incendiés. Des tirs de feux d’artifices et de mortiers ont été lancés en direction des forces de l’ordre.

Fanny pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article