[VIDÉO] Vaulx-en-Velin : ivres, ils organisent un rodéo sauvage et visent le commissariat avec des mortiers d’artifice

Publié le par Julie

Ce dimanche 24 mai au soir, le commissariat de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, a été pris pour cible par plusieurs individus. Les suspects, qui ont été interpellés, tiraient des mortiers d’artifice sur la façade du bâtiment.

Ce dimanche 24 mai au soir, le commissariat de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, a été pris pour cible par plusieurs individus. Les suspects, qui ont été interpellés, tiraient des mortiers d’artifice sur la façade du bâtiment.

 
Un nouveau rodéo sauvage à moto a été organisé dans la banlieue de Lyon, ce 24 mai aux alentours de 19 heures. Les chauffards cagoulés - une dizaine de jeunes - étaient sur des motocross et des scooters et ne portaient pas de casque.

 
Pendant leur course, ils ont fait un arrêt avenue Georges Limitrov, devant le commissariat de Vaulx-en-Velin, pour tirer des mortiers d’artifice sur la façade avant de la structure. Les forces de l’ordre présentes sur place ont pu faire usage de deux grenades lacrymogènes pour faire fuir les délinquants.

 
Une chute devant le commissariat


La cavale des scootéristes a duré plusieurs minutes. À 20 heures, deux d’entre eux - toujours sans casque - sont repassés devant le commissariat pour, sans doute, provoquer une nouvelle fois les policiers. Le conducteur du deux-roues a perdu le contrôle de son bolide et a chuté violemment avec son passager. La scène a été filmée par les caméras de vidéosurveillance et les clichés ont été massivement relayés sur les réseaux sociaux.

 
Les malfrats ont pu être arrêtés par les policiers, qui les ont bel et bien reconnus : ils faisaient partie de la bande participant au rodéo sauvage qui avait eu lieu quelques minutes plus tôt au même endroit.

Conduite en état d’ivresse

 
Le conducteur du scooter, ivre, a reçu une simple ordonnance pénale et les deux individus ont été libérés. Deux motocross ont également été saisies par les forces de l’ordre et une enquête a été ouverte.


Pour rappel, un événement similaire avait déjà eu lieu devant ce même commissariat, fin avril. Les violences urbaines sont récurrentes au cœur de Lyon et dans ses banlieues depuis le confinement.

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article