[VIDEOS] « Blouse blanche, colère noire » : plusieurs centaines de soignants manifestent contre le gouvernement à Paris

Publié le par Julien

Ce jeudi 28 mai, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Paris à l'appel de collectifs de soignants. Des gilets jaunes se sont joints aux cortèges pour soutenir les soignants. La colère gronde. 
Image d'illustration.

Ce jeudi 28 mai, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Paris à l'appel de collectifs de soignants. Des gilets jaunes se sont joints aux cortèges pour soutenir les soignants. La colère gronde. 

La colère s'amplifie encore. Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, tente tant  bien que mal à calmer la colère des personnels hospitaliers, rien n'y fait. Ce jeudi 28 mai, plusieurs cortèges se sont formés à l'appel de collectifs de soignants. Si le gouvernement ne prend pas de mesures immédiates, la colère risque de se cristalliser et la défiance atteindre un point de non-retour.

 

" On est là, On est là " : les soignants reprennent le chant des gilets jaunes

 

Nouvelles mobilisations des personnels hospitaliers pour demander des budgets pour sauver l'hôpital public et des conditions de travail dignes. Avec ces rassemblements, les soignants souhaitent faire entendre leur voix alors que le ministre de la Santé reçoit des personnels de santé dans une concertation appelée, "Ségur de la Santé". À l'appel du collectif Inter-urgences, très impliqué dans le mouvement de colère, des centaines de gilets jaunes et de soignants ont défilé au départ de l'hôpital Richard Debré de Paris. À leur sortie, des centaines de personnes dont des gilets jaunes, attendaient les soignants et les ont applaudis. Une haie d"honneur a même été effectuée par les soutiens à la sortie des soignants.

 

 

Après avoir défilé, ils ont organisé un "Die-in" (manifestation dans laquelle les participants simulent la mort). Allongés par terre, les soignants souhaitent montrer leur ras-le-bol, et leur désespérance face à l'absence de mesures prises par le gouvernement  d'Emmanuel Macron.

Après cette action, les soignants ont décidé de se déplacer et de défiler. Ils se sont alors réunis sur le parvis de l'église Sainte-Geneviève. En tapant sur des casseroles, ils ont aussi chanté l'hymne des gilets jaunes : " On est là, on est là."

Un appel à manifester dans toute la France le 16 juin

 

Les soignants comptent multiplier les actions comme celle-là pour mettre la pression sur le gouvernement. Un appel à manifester dans toute la France, est prévu le 16 juin, qui s'annonce très agité. Les soignants n'ont plus rien à perdre. Au bord de l'épuisement, il est urgent d'agir pour sauver l'hôpital public. Ces derniers jours, des slogans comme " hôpital public en urgence vitale " ou " pas de retour à l'anormale " ont fleuri.

Les prochaines semaines promettent d'être agitées.

Julien pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Gouvernement, France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article