Paris : la police interpelle un individu dans le métro en possession de deux fusils, des munitions et un passeport algérien ne lui appartenant pas

Publié le par Fanny

Les policiers ont fait une drôle de découverte ce mercredi 27 mai en plein métro parisien. Un homme se baladait avec deux fusils de chasse, plusieurs centaines de munitions et un passeport algérien ne lui appartenant pas. L’individu a été placé en garde à vue

Les policiers ont fait une drôle de découverte ce mercredi 27 mai en plein métro parisien. Un homme se baladait avec deux fusils de chasse, plusieurs centaines de munitions et un passeport algérien ne lui appartenant pas. L’individu a été placé en garde à vue

À Paris, ce mercredi 27 mai, une patrouille de police a interpellé un homme dans le métro en possession de deux fusils, de près de 250 munitions et d’un passeport algérien ne lui appartenant pas. L’individu a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte.

Un individu suspect 

 

Il est 18 h lorsqu’une patrouille de police de la brigade des réseaux franciliens (BRF) décide de contrôler un homme dans le métro à hauteur de la station Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12), située dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Plusieurs raisons les poussent à procéder à ce contrôle inopiné : l’individu est blessé et porte des traces de coups sur le visage et une crosse d’arme dépasse de son sac, comme le relate Actu17. De plus, l’homme ne portait pas de masque de protection, aujourd’hui obligatoire dans les transports en commun en raison de l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement.

Une surprenante découverte en plein métro parisien

 

L’homme contrôlé n’a pas opposé de résistance, mais les forces de l’ordre ont fait une surprenante découverte : l’individu avait sur lui un sac contenant un fusil de chasse en pièces détachées ainsi qu’une seconde arme accompagnée "de six chargeurs vides". Le quotidien Actu17 précise également que les policiers ont retrouvés sur lui pas moins de « 143 cartouches de calibre 9 mm, deux chargeurs de 22 long rifle, 100 cartouches du même calibre, mais aussi une lunette de visée de précision et un silencieux ». Un véritable petit arsenal dissimulé dans un sac, en plein métro parisien.

Placé en garde à vue

 

Les policiers ont également découvert un passeport algérien « qui ne lui appartient pas ». Une drôle de découverte qui a amené l’individu "d'une trentaine d'années" à être directement placé en garde à vue au commissariat du XVIIIe arrondissement. Une enquête a été ouverte afin de déterminer d’où proviennent ces armes et ces munitions ainsi que le passeport retrouvé sur l’individu. Celui-ci sera d’ailleurs interrogé quant à ses intentions et à ses motivations à transporter ce genre de matériel.

Fanny pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

 

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article