[Scandale] Paris : Anne Hidalgo envoie des masques bas de gamme aux personnes âgées

Publié le par Julie

La nouvelle fait réagir : la mairie de Paris aurait distribué des masques de protection de mauvaise qualité aux personnes âgées de sa ville. Plusieurs mairies d’arrondissement ont d’ores et déjà demandé un renvoi du stock.
Anne Hidalgo

La nouvelle fait réagir : la mairie de Paris aurait distribué des masques de protection de mauvaise qualité aux personnes âgées de sa ville. Plusieurs mairies d’arrondissement ont d’ores et déjà demandé un renvoi du stock.

 
La bonne action d’Anne Hidalgo en faveur des Parisiens tourne mal. En effet, comme dans plusieurs villes de France, la mairie de Paris a pris l’initiative de distribuer des masques de protections, à usage unique, à toutes les mairies d’arrondissement de Paris. Ces dispositifs sanitaires étaient spécialement dédiés aux personnes âgées. La distribution n’aura duré qu’un seul et unique jour… Les masques offerts étaient beaucoup trop fragile et peu pratiques à utiliser.

 
« Du jamais-vu ! »

 
Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement, témoigne au Parisien ce samedi 9 mai 2020 : « On les a testés. Pas un seul n’a résisté ». Du côté des élus, l’indignation est bel et bien au rendez-vous. La mauvaise qualité des masques distribués serait « du jamais-vu », rien que ça. Geoffroy Boulard, maire du 17e arrondissement explique que les protections se présentaient « sous forme de rouleau, comme du Sopalin ». Ce conditionnement devait permettre aux personnes âgées de pouvoir détacher avec soin les masques prédécoupés. Mais cette manipulation s’avère plus que compliquée pour eux puisque le tissu de fabrication est fin et peu résistant (50% de tissus recyclés et polyester).


La présidente du groupe LRI au Conseil de Paris, Marie-Claire Carrère-Gée, s’attriste face à une telle situation : « Pour des personnes âgées, ce n’est pas facile à mettre ». « Et le principe d’un distributeur de masques à usage unique pour que des personnes âgées viennent en chercher à la mairie n’a pas de sens. Ils devraient être sous plastique ! », ajoute-t-elle.


La mairie de Paris réagit


L’adjoint chargé du dossier, Jean-François Martins, a transmis un message à tous les maires d’arrondissement de Paris. Il avoue que ces masques à usage unique ne sont « pas totalement satisfaisants d’un point de vue praticité et confort pour les plus de 70 ans ». Toutefois, il précise qu’ils sont « 100% certifiés DGA », ce qui signifie qu’ils ont été confectionnés en suivant les recommandations du cahier des charges élaboré par la Direction Générale de l’Armement du ministère des Armées. À travers sa communication, il demande que les masques concernés restent stockés dans les maires « pour d’autres besoins et demandes », inhérentes à celles des associations ou commerçants, par exemple.

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article