Mali : un légionnaire de 21 ans «tué au combat»

Publié le par Denis

Un légionnaire du 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne a été «tué au combat» lors d’une opération de lutte contre les groupes armés jihadistes au Mali, a annoncé l'Élysée ce lundi 4 mai. Il était âgé de 21 ans.

Un légionnaire du 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne a été «tué au combat» lors d’une opération de lutte contre les groupes armés jihadistes au Mali, a annoncé l'Élysée ce lundi 4 mai. Il était âgé de 21 ans.

Ce lundi, Kévin Clément a été «pris à partie» et «grièvement blessé par balle à la tête» lors d'une «action de combat contre les groupes armés terroristes dans le Liptako malien», explique le communiqué. Il a succombé à ses blessures. 

Kévin Clément appartenait au 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne (Bouches-du-Rhône). Il était célibataire et sans enfant. Il avait 21 ans. «Il est mort pour la France, dans l’accomplissement de sa mission.»

C'est le deuxième décès en quatre jours dans les rangs de la force française Barkhane au Sahel. Le brigadier Dmytro Martynyouk est décédé des suites de ses blessures ce vendredi 1er mai, à l'hôpital militaire de Clamart. Il avait été blessé par l'explosion d'un engin explosif improvisé dans une opération contre des groupes armés terroristes au Mali, le jeudi 23 avril.

Au total, 43 militaires français ont été tués depuis le début de l’intervention française en 2013.

Denis pour le peuple actu

 

Faire un don en ligne à peuple actu
 

Publié dans France, International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article