Loiret : des policiers pris à partie lors d'un rodéo à moto à Ingré

Publié le par Fanny

Les policiers ont été pris à partie par une bande de jeunes motards à Ingré (Loiret) lors d'une intervention pour faire cesser un rodéo sauvage. Les forces de l'ordre ont dû user de gaz lacrymogène. 

Les policiers ont été pris à partie par une bande de jeunes motards à Ingré (Loiret) lors d'une intervention pour faire cesser un rodéo sauvage. Les forces de l'ordre ont dû user de gaz lacrymogène. 

Dimanche 17 mai en plein après-midi, la Brigade anticriminalité a été prise à partie par une trentaine de jeunes alors qu’elle intervenait pour faire cesser un rodéo moto, à Ingré, près d’Orléans, comme en témoigne le quotidien La République du Centre. Les forces de l’ordre ont dû user de gaz lacrymogène pour disperser ce regroupement.

Un rodéo moto signalé en plein milieu de l’après-midi

 

En ce premier week-end de déconfinement, dimanche 17 mai, les policiers de la Brigade anticriminalité d’Orléans sont appelés pour intervenir sur un rodéo moto sauvage au sein du centre de loisirs d’Ingré « Les Queues de Forêt ». À leur arrivée, tous les jeunes motards présents à ce rodéo ont pris la fuite sur leur bolide. L’un deux a chuté à plusieurs reprises, sans se blesser, mais a emporté dans sa chute, un fonctionnaire de police. Les policiers présents ont donc pu interpeller l’individu.

La police rapidement prise à partie

 

Cependant, la police a rapidement été encerclée par une bonne trentaine de jeunes qui ont tenté de « libérer » leur acolyte, entre les mains des forces de l’ordre. Des insultes ont été proférées et des projectiles ont été lancés sur les policiers, rendant la situation très tendue. Les policiers ont dû user de gaz lacrymogène pour quitter les lieux et pour disperser la foule.

Le jeune homme appréhendé âgé de 24 ans a quant à lui été emmené au commissariat d’Orléans et sa moto a été placée directement à la fourrière.

Ce rodéo moto fait suite à plusieurs autres du même genre partout en France, au cœur des quartiers sensibles, et qui sont pour beaucoup volontaires, afin de prendre la police à partie.

Fanny pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article