Libéré de prison grâce au Covid-19, un fiché S de nouveau interpellé après une course-poursuite

Publié le par Denis

Un détenu, fiché S pour radicalisation, libéré en raison de la crise du Covid-19 à la mi-avril, a été interpellé le 5 mai à l’issue d’une course-poursuite.

Un détenu, fiché S pour radicalisation, libéré en raison de la crise du Covid-19 à la mi-avril, a été interpellé le 5 mai à l’issue d’une course-poursuite.

Les faits se sont produits mardi 5 mai à Hennebont, dans le Morbihan, relate Le Télégramme.

Ce jours-là, au volant de son véhicule, un Brestois âgé de 18 ans a refusé de s’arrêter à un contrôle de police. L'individu a alors pris la fuite, provoquant une course-poursuite avec les forces de l’ordre à plus 180 km/h jusqu’à Vannes.

La course-poursuite se termine lorsque le véhicule du fuyard et son passager percute une autre voiture, avant de faire plusieurs tonneaux. Les deux hommes, très légèrement blessés, ont été interpellés sans résistance par les motards de la police puis placés en garde à vue.

Une source judiciaire explique au Télégramme que «dans sa course folle, le conducteur jette par la fenêtre de sa voiture une arme de poing, calibre 7,65, qui vient s’encastrer dans le radiateur de la moto d’un des policiers. Sans dommages, « mais cela tient du miracle ».

Le conducteur du véhicule est poursuivi pour refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d’autrui, défaut de permis de conduire, violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et transport d’arme de catégorie B, a été placé en détention provisoire.

L'homme était fiché S et avait été condamné en 2018 pour apologie du terrorisme. Mi-avril, il avait été libéré en raison de la crise du Covid-19. Entre le 15 mars et le 15 avril, près de 10.000 détenus ont été libérés par le ministère de la Justice.

Denis pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article