L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter le coronavirus

Publié le par Denis

Le gouvernement a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital en France, hors essais cliniques.

Le gouvernement a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital en France, hors essais cliniques.

La décision a été prise par le gouvernement. L'hydroxychloroquine ne pourra plus être administrée en France pour traiter le coronavirus, ni à des patients gravement atteints. Un décret en ce sens a été publié au Journal officiel, mercredi, à la suite d’un avis défavorable du Haut conseil de la santé rendu publique la veille. Ce dernier et l'Agence du médicament (ANSM) sont défavorables à l'utilisation de l'hydroxychloroquine après une étude parue dans la revue médicale The Lancet pointant son inefficacité et ses risques.

Depuis fin mars, l'hydroxychloroquine pouvait être prescrite à titre dérogatoire à l'hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints, sur décision collégiale des médecins.

Le Pr Raoult l'assure : il va continuer à prescrire la Chloroquine.

Lundi 25 mai, Didier Raoult a jugé «foireuse» l'étude menée par la revue médicale "The Lancet" remettant en cause l'hydroxychloroquine. Publiée le 22 mai, et réalisée sur plus de 100 000 malades, l'étude a montré que sa prescription entraîne une surmortalité des malades du Covid-19.

Dans une interview donnée à l'Express, le médecin de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée de Marseille charge les politiques et les médias sans aucunes retenues.

Denis pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Gouvernement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article