[VIDÉOS] Hôpital : Éric Zemmour pointe du doigt « l’invasion des étrangers qui viennent se faire soigner en France »

Publié le par Julie

Éric Zemmour a refait parler de lui après sa dernière intervention sur le plateau de « Face à l’Info ». Selon lui, les hôpitaux français attirent de plus en plus d’étrangers. Retour sur une polémique qui anime les réseaux sociaux.
Éric Zemmour

Éric Zemmour a refait parler de lui après sa dernière intervention sur le plateau de « Face à l’Info ». Selon lui, les hôpitaux français attirent de plus en plus d’étrangers. Retour sur une polémique qui anime les réseaux sociaux.

 
Diffusée en direct sur CNews, l’émission du lundi 25 mai 2020 revenait sur le lancement du plan « Ségur de la santé », propulsé par le Premier ministre Édouard Philippe et Olivier Véran, ministre de la Santé, ce même jour. En effet, la crise sanitaire du coronavirus a poussé le gouvernement à réorganiser rapidement le système de santé actuel en France. Des opérations ont été promises afin de revoir les conditions de travail des soignants et d’améliorer considérablement la prise en charge des patients.

 
Zemmour évoque « l’invasion des étrangers »

 
Éric Zemmour a pris la parole pour dénoncer « l’invasion des étrangers qui viennent se faire soigner en France ». Le polémiste en a profité pour rappeler le scandale des individus fantômes qui, rappelons-le, toucheraient de nombreuses prestations sociales indues. Celles-ci représenteraient près de 30 milliards d’euros par an.

 
Dans ce sens, Zemmour a souligné qu’environ deux millions de fausses cartes vitales en France auraient été recensées. « On ne sait pas s’ils payent. Il suffit d’aller dans n’importe quel hôpital parisien, ou en province, pour voir que, manifestement, il y a énormément d’étrangers qui viennent ».

La CAF pour illustrer ses propos

 
Le journaliste politique s’appuie sur les révélations du magistrat Charles Prats pour justifier son opinion. Ce dernier a récemment dévoilé que 42% des allocataires de la CAF seraient des « personnes nées à l’étranger ».

« On dépense beaucoup plus que les autres pour les allocations, pour les individus. C’est à dire qu’au lieu de mettre l’argent dans l’hôpital, dans les institutions, on donne de l’argent aux gens ! C’est la fameuse CAF ! », constate Éric Zemmour.

« Après la crise, j’espère que l’on dépensera plus d’argent pour l’hôpital et moins pour les prestations sociales. Et il faudrait réserver ces dernières aux Français », conclut-il.

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans France, Société, Immigration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article