Angers : les policiers attaqués par une cinquantaine d'individus

Publié le par Julie

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 mai, des policiers ont violemment été pris à partie dans le quartier ZUP de Monplaisir, près d’Angers. Les deux suspects n’ont toujours pas été retrouvés.

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 mai, des policiers ont violemment été pris à partie dans le quartier ZUP de Monplaisir, près d’Angers. Les deux suspects n’ont toujours pas été retrouvés.

 
La nuit a été mouvementée dans les Pays de la Loire, à Angers. Les forces de l’ordre ont d’abord été appelées pour tenter d’interpeller deux individus louches à bord d’une voiture, dans le centre-ville angevin. Face aux policiers, les voyous n’ont pas perdu leur sang froid et ont catégoriquement refusé d’obtempérer avant de prendre la fuite vers un quartier sensible de l’agglomération.

 
Une course-poursuite du centre-ville jusqu’à Monplaisir

 
Les agents de la police dépêchés ont suivi les fuyards jusqu’à Monplaisir, un quartier chaud situé au nord d’Angers, où des auteurs de rodéos sauvages avaient déjà été repérés par hélicoptère puis interpellés la semaine dernière. Les délinquants ont laissé leur véhicule au niveau de la place de l’Europe, une place centrale de la ZUP. Les policiers ont repris leur course folle pour essayer de les arrêter. Près de 50 personnes agressives les ont alors piégés pour les prendre à partie.

 
Les forces de l’ordre visées par des tirs


Pris au piège, les fonctionnaires ont reçu plusieurs tirs en provenance de la bande, comme le rapporte le quotidien régional Ouest France. Jean Hayet, directeur département de la sécurité publique du Maine-et-Loire (DDSP), a précisé qu’il s’agissait probablement de « tirs de petits plombs ou de billes » et non de tirs « de gros calibre, de mortier ou de l’explosif ». Les policiers présents n’ont, heureusement, pas été blessés et aucun dégât n’est à déplorer.

 
L’enquête en cours permettra de déterminer la nature des projectiles utilisés par les délinquants, d’identifier et de retrouver les deux suspects, toujours recherchés.

Julie pour le Peuple Actu

 

Je fais un don en ligne à Peuple Actu

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article