Agression d'Éric Zemmour : le parquet de Paris ouvre une enquête

Publié le par Denis

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre l'éditorialiste Eric Zemmour pris à partie et insulté en pleine rue à Paris  jeudi 30 avril. Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête pour «violences» et «menaces».

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre l'éditorialiste Eric Zemmour pris à partie et insulté en pleine rue à Paris  jeudi 30 avril. Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête pour «violences» et «menaces».

Le parquet de Paris a annoncé ce samedi 2 mai avoir ouvert une enquête pour « violences » et « menaces », après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo de l’agression d'Eric Zemmour

Les faits se sont produits jeudi 30 avril à Paris. Dans une vidéo visionnée de nombreuses fois, on aperçoit l'éditorialiste du Figaro marcher avec des sacs de courses dans les mains. Un individu le suit, l'interpelle et l'insulte violemment : «Eric Zemmour, comment tu vas gros fils de p*** », « N**** bien ta mère », « Enc***», peut-on entendre.

À la fin de la vidéo, l'auteur des insultes, qui porte un masque, se vante d’avoir « craché un gros mollard dans la tête » d’Eric Zemmour.

Comme le rapporte notamment le journal Le Point, L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), a indiqué le parquet de Paris.

«CNEWS apporte son soutien à Eric Zemmour suite l’agression inadmissible dont il a été victime hier à Paris. Dans #Facealinfo, Eric Zemmour contribue chaque soir au débat d’idées autour de l’actualité. La violence ne saurait être en aucun cas un recours à la contradiction», a réagi sur Twitter la chaîne d'information en continu.

« Avec l'agression d'Eric Zemmour, le fait nouveau c'est que ce pauvre type filme son méfait et s'en vante sur les réseaux sociaux. Il faut marquer le coup avant qu'un drame n'arrive», a déclaré Eric Naulleau sur Cnews.

De nombreuses personnalités ont apporté leur soutien au chroniqueur sur les réseaux sociaux.

Pour la Secrétaire d'État, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, « les injures publiques et les menaces d’agressions sexuelles sont injustifiables, qu’elles visent une femme ou un homme, #EricZemmour ou nos amies, dans la rue ou sur Twitter ! Ce n’est pas une question de personnes, c’est une question de principes. Un principe n’est pas variable »

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) a exprimé son « soutien total face à la chasse à l’homme et aux crachats dont » Eric Zemmour a été la cible.

Denis pour le peuple actu

 

Faire un don en ligne à peuple actu

Publié dans Faits Divers, justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article