Selon une note de Bercy, le nombre de masques ne sera pas suffisant au 11 mai

Publié le par Sandrine H.

Le port du masque est une mesure additive aux gestes barrières pour lutter contre le Coronavirus. L’académie de médecine les recommande. Le gouvernement les préconisera-t-il dans son plan de déconfinement présenté mardi ?

Le port du masque est une mesure additive aux gestes barrières pour lutter contre le Coronavirus. L’académie de médecine les recommande. Le gouvernement les préconisera-t-il dans son plan de déconfinement présenté mardi ?

Les masques "grand public" : recommandés ou obligatoires ?

Les masques "grand public" pourraient bien être recommandés dans le prochain plan de déconfinement présenté par Edouard Philippe mardi. Aucune annonce n’a encore été faite en ce sens, mais différentes personnalités, en plus de l’académie de médecine se prononcent pour leur port : à l’école, mais surtout dans les transports. C’est ainsi que Anne Hidalgo, maire de Paris a été l’une des premières à faire l’annonce d’une distribution dans Paris. A Cannes ou à Valence, les mairies ont également fait faire des masques par des bénévoles en prévision.

Quelles normes AFNOR ?

Ces masques "grand public" sont normés à l’AFNOR et réalisés dans les usines françaises, voire importés. Ils filtrent les particules à 70%, alors que les masques dits FFP2 les filtrent à 94%. Ils sont réutilisables 20 fois et lavables en machine à 60%. Leur prix maximal est fixé à 5 euros. Ils seront prochainement en vente dans les pharmacies. Mais nul besoin de se déplacer dès à présent : les pharmacies doivent d’abord s’approvisionner.

Un ou 2 masques par personne

Selon une note que s’est procurée le JDD, le nombre de masques AFNOR ne sera pas suffisant au 11 mai. Il en faudrait en effet 376 millions à usage hebdomadaire, plus 600 millions pour un usage plus global. La distribution devrait donc se limiter à 1 ou 2 masques par personne au début.

Sandrine H. pour le peuple actu

 

Faire un don en ligne à peuple actu

Publié dans France, Gouvernement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article