L'essentiel du plan de déconfinement présenté par Edouard Philippe

Publié le par Denis

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté ce mardi à l’Assemblée nationale le plan de déconfinement qui sera mis en oeuvre après le 11 mai.

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté ce mardi à l’Assemblée nationale le plan de déconfinement qui sera mis en oeuvre après le 11 mai.

Le Premier ministre, Édouard Philippe a dévoilé, mardi 28 avril, le plan de déconfinement devant 75 députés à l'Assemblée nationale. «Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconsignerons pas le 11 mai» a prévenu Edouard Philippe. Le déconfinement se fera donc par étapes, en fonction de la circulation du virus dans les départements. À compter du jeudi 30 avril, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, présentera chaque jour une carte détaillée de la circulation du virus, afin que les autorités puissent se préparer au déconfinement. 

Voici l'essentiel des annonces du Premier Ministre :

  • Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports en France à partir du 11 mai et les déplacements entre régions et départements devront être motivés. Édouard Philippe a assuré qu'il y aurait "assez de masques dans le pays".

 

  • Le télétravail, qui est la règle depuis le 17 mars dans toutes les entreprises qui le peuvent, doit être maintenu "au moins" dans les trois prochaines semaines.

 

  • Tous les commerces pourront ouvrir le 11 mai, l'exception des cafés, des bars et des restaurants, dont la situation sera examinée fin mai en vue d'une éventuelle réouverture le 2 juin.

 

  • Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes à partir du 11 mai.

 

  • Les grands musées, les cinémas, les salles de concert et les théâtres resteront fermés après le 11 mai et tout événement de plus de 5 000 participants est interdit jusqu'en septembre. La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra donc pas reprendre.

 

  • Les cérémonies religieuses, comme les baptêmes ou mariages, ne pourront se dérouler avant le 2 juin.

 

  • Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu'au 1er juin. En ville, les parcs et jardins "ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active".

Ce plan doit désormais faire l’objet d’un débat puis d’un vote à l’Assemblée nationale. 75 des 577 députés pourront se rendre dans l’hémicycle « dans un respect complet des règles de distanciation sociale ».

Denis pour le peuple actu

 

Faire un don en ligne à peuple actu

Publié dans France, Gouvernement, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article