Déconfinement : Le «coup de gueule» de Jean-Pierre Pernaut en direct au 13h de TF1 sur les incohérences du gouvernement

Publié le par Le Peuple Actu

Jean-Pierre Pernaut a poussé un «coup de gueule» lors du journal de 13 H sur TF1. Le journaliste a dénoncé l'incompréhension de certaines annonces du gouvernement.
Jean-Pierre Pernaut

Jean-Pierre Pernaut a poussé un «coup de gueule» lors du journal de 13 H sur TF1. Le journaliste a dénoncé l'incompréhension de certaines annonces du gouvernement.

Jean-Pierre Pernaut en avait gros sur la patate ce vendredi 24 avril. Dans le JT de 13 h de TF1, le journaliste vedette a fustigé les incohérences des mesures prises par le gouvernement depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

Dès sa prise d'antenne à 13 h 30, Jean-Pierre Pernaut a raconté sa «première sortie sur terre depuis six semaines, pour un rendez-vous important». Il s’est dit étonné d’avoir vu «un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde sans masque, sans contrôle… Quel contraste avec les reportages où l’on nous montre des PV infligés à des gens qui se promènent tous seuls sur une plage, ou en montagne ou en forêt, alors qu’il n’y a aucun risque, dans des régions où il n’y a pas le virus.»

Et d'ajouter : «Tout cela paraît incohérent, comme les masques interdits en pharmacie mais autorisés chez les buralistes. Comme les fleuristes fermés pour le 1er mai mais les jardineries ouvertes. Comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants toujours fermés. On a du mal à comprendre tout ça et maintenant entre les infos un jour sur un déconfinement par région le lendemain ce n'est plus par région». 

Ce n'est pas la première fois que Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule en direct dans son JT de 13h sur TF1. Le 11 mars dernier, il avait fustigé le manque de masques de protection en France.

«En tout cas on voit beaucoup d'Italiens avec des masques, c'est le b.a-ba. de la protection. Comme en Chine, on met des masques. En France, on nous dit toujours que c'est inutile peut-être parce qu'on en a pas », avait-t-il lancé en plein direct, après un reportage sur la situation italienne.

Le 17 mars, Jean-Pierre Pernaut s'était plié aux mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron pour limiter la propagation du coronavirus. Âgé de 70 ans, le journaliste, qui a laissé «le 13h» à Jacques Legros, prend l'antenne à 13 h 30 pour présenter en direct depuis son domicile « le 13 Heures à la maison ».

Denis pour le peuple actu

 

Faire un don en ligne à peuple actu

Publié dans France, Gouvernement, Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article