Coronavirus: une infirmière à Montpellier virée de son logement par ses propriétaires

Publié le par Le Peuple Actu

Une infirmière anesthésiste à l’hôpital Lapeyronie à Montpellier a été virée ce lundi de son logement par son propriétaire. Invitée dans le Grand Matin de Sud Radio, elle témoigne.

Une infirmière anesthésiste à l’hôpital Lapeyronie à Montpellier a été virée ce lundi de son logement par ses propriétaires. Invitée dans le Grand Matin de Sud Radio, elle témoigne.

Mélina, 37 ans, est infirmière anesthésiste au bloc opératoire au service de réanimation du CHU Lapeyronie à Montpellier. Elle raconte avoir été forcée par ses propriétaires de quitter le logement qu’elle occupait avec son compagnon depuis le mois de juillet. La raison ? La peur d'être contaminé par le Covid-19. L'infirmière témoigne pour Sud Radio.

Mélina explique qu'elle souhaitait confiner dans son logement sa mère et ses enfants. Mais les propriétaires, qui habitent au-dessus, «nous ont demandé, dans un premier temps, que ma mère et ma fille partent. Elle ne voulait pas d'étrangers », raconte-elle. «Nous sommes allés la voir plusieurs fois pour apaiser les choses. Mais elle n'a rien voulu savoir et tous les jours, ça commençait à être infernal», explique l'infirmière. Ses propriétaires iront même jusqu'à couper l'eau chaude.

Las, Mélina a accepté de quitter les lieux lundi. Elle a déposé plainte à la gendarmerie. Selon les informations de La Gazette de Montpellier, les propriétaires ont remis une annonce sur Le Bon coin pour relouer leur appartement.

Lire aussi:

Publié dans France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article