Coronavirus : Emmanuel Macron face aux français lundi 13 avril

Publié le par Le Peuple Actu

Alors que les français sont rentrés dans la quatrième semaine de confinement, le président de la république Emmanuel Macron prendra la parole lundi 13 avril à 20 h, pour la quatrième fois depuis le début du confinement. D'abord prévue jeudi 8 avril, elle est donc déplacée de quelques jours.
Emmanuel Macron

Alors que les français sont rentrés dans la quatrième semaine de confinement, le président de la république Emmanuel Macron prendra la parole lundi 13 avril à 20 h, pour la quatrième fois depuis le début du confinement. D'abord prévue jeudi 9 avril, elle est donc déplacée de quelques jours.

 

L'allocution du chef de l'Etat devrait aborder toutes les sujets brûlants du moment. Le prolongement du confinement, le port du masque obligatoire ou encore le report du deuxième tour des élections municipales vont être traités lundi 13 avril. D'ores et déjà, l'Elysée vient de faire savoir que "le confinement ira au delà du 15 avril" mais pour combien de temps?

Le 16 mars, Emmanuel Macron avait expliqué "régulièrement, je reviendrai vers vous." Ce sera chose faite mais le lieu de l'allocution n'est pas encore connu.

Une prise de parole que les français attendent

Son discours est attendu : il l'avait lui même annoncé lors de sa dernière apparition à Mulhouse, le 26 mars. Il avait appelé à l'"union" pour faire "la guerre" contre l'épidémie de coronavirus. Il avait annoncé la mise en place du plan "Résilience" pour soutenir le système sanitaire, un plan pour soutenir les hôpitaux et des primes exceptionnelles. 

Un déplacement qui crée la polémique

Malgré le confinement, Emmanuel Macron continue à sillonner le territoire. Après sa visite à Mulhouse, et son déplacement dans l'agglomération d'Angers pour visiter une usine de production de masques, il réalisait un déplacement ce 8 avril en Seine-Saint-Denis. "Dans un département où il y a beaucoup de pauvreté, les habitants respectent le confinement de manière remarquable. Vraiment, je les en remercie", a expliqué le chef de l'Etat, lors de son déplacement dans le centre pluridisciplinaire de Pantin.

Malgré lui, sa présence a créé une effervescence et un attroupement d'une dizaine de personnes s'est formé. Il les exhortait alors de "rentrer chez eux et de respecter le confinement". La réaction de l'opposition ne s'est pas fait attendre. Eric Ciotti a déploré " Quand le plus mauvais exemple vient d’en haut et détruit tous les messages de responsabilité ", l'Elysée a balayé cette polémique :

" Il est normal qu’il aille au contact des gens confrontés à l’épidémie "

Lire aussi:

Publié dans Macron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article