Confinement : Emmanuel Macron appelle à la «responsabilité individuelle» pour les seniors

Publié le par Le Peuple Actu

Emmanuel Macron « ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées dans le cadre du déconfinement progressif après le 11 mai. Le président de la République en appelle « à la responsabilité individuelle » de chacun.
Emmanuel Macron

Emmanuel Macron « ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées dans le cadre du déconfinement progressif après le 11 mai. Le président de la République en appelle « à la responsabilité individuelle » de chacun.

Emmanuel Macron fait marche arrière. Le chef de l'État assure qu’il n’y aura pas de discriminations envers les plus de 65 ans dans le cadre du déconfinement progressif.

Le président de la République «ne souhaite pas de discrimination » des personnes âgées dans le cadre du déconfinement progressif après le 11 mai et « en appellera à la responsabilité individuelle » de chacun, a indiqué l'Élysée vendredi soir.

Emmanuel Macron avait initialement demandé aux personnes âgées de rester chez eux, y compris après le 11 mai. « Pour leur protection, nous demanderons aux personnes les plus vulnérables, aux personnes âgées, en situation de handicap sévère, aux personnes atteintes de maladies chroniques, de rester, même après le 11 mai, confinées, tout au moins dans un premier temps. Je sais que c’est une contrainte forte », avait-il annoncé, lundi 13 avril, lors de son allocution télévisée.

Les seniors représentent une population à risque : le coronavirus a fait 18.681 morts dont plus de 7.000 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux.

Faire un don à peuple actu.

Lire aussi :

Publié dans France, Macron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article