L’impact du Coronavirus sur les élections municipales des 15 et 22 mars

Publié le par Le Peuple Actu

La France se prépare aux élections municipales. L’épidémie de Coronavirus a forcément des conséquences sur ce scrutin essentiel à la vie des français. Les citoyens français iront-ils voter dimanche ? Comment ?

Alors que l’Italie entière est maintenant en quarantaine, la France se prépare aux élections municipales. L’épidémie de Coronavirus a forcément des conséquences sur ce scrutin essentiel à la vie des français. Les citoyens français iront-ils voter dimanche ? Comment ?

Les craintes de l’annulation du scrutin

Les rassemblements de 1000 personnes sont désormais interdits en France depuis le 9 mars. L’idée d’une annulation du scrutin a traversé l’esprit des millions de français qui s’apprêtent à passer dans les bureaux de vote dimanche.
Pour autant, cela ne reste qu’une idée. Le gouvernement a été formel : les élections municipales de 2020 auront bien lieu. Quelques précautions sont de mises, mais vous pourrez bien aller voter dimanche.

Une participation revue à la baisse ?

Les élections municipales sont généralement celles qui déplacent le plus de personnes après l’élection présidentielle. En 2014, on comptait 63,5% de votants au premier tour. Au second tour, ils étaient 62.13% à se déplacer. L’abstention déjà record en 2014 pour une Vème République. un nouveau record sera-t-il franchi en 2020 à cause de l’épidémie de Coronavirus ?

L’institut IFOP a sorti un sondage le 6 mars qui montrait que sur 1008 personnes interrogées, 28% se disent susceptibles de ne pas se rendre dans les bureaux de vote à cause de la peur d’une infection.
Les populations concernées sont surtout les jeunes et celles, peu diplômées, voire les cadres et professions intellectuelles supérieures, les électeurs de Benoît Hamon ou encore Jean-Luc Mélenchon. Les retraités, qui sont la population la plus sensible ne se sentent pas concernés.

La possibilité d’être réquisitionné comme assesseur ?

Les électeurs ne sont pas les seules personnes à ne pas vouloir se rendre dans les locaux de vote. Certains assesseurs ont déjà fait faux bond à leur ville. Ils sont chargés de contrôler les listes d’émargement et de tamponner les cartes électorales. Il s’agit souvent de candidats potentiels ou de partisans politiques.
En cas de besoin, les élus peuvent être réquisitionnés en priorité. Si cela ne suffit pas, les organisateurs peuvent faire appel aux électeurs selon la loi.

Les municipalités misent sur les flacons de désinfectant et de gels hydroalcooliques

Les mesures d’hygiène et de sécurité seront renforcées pour les municipales. L’objectif clairement affiché est de diminuer les risques de propagation de la maladie.
Les bureaux de vote seront équipés de tout le matériel nécessaire à cela : mouchoirs en papiers, flacons de gels hydroalcooliques, gants chirurgicaux,…Après chaque vote, les assesseurs devront également s’assurer que les machines et les stylos d’émargement seront désinfectés. Il est également possible d’apporter son propre stylo.
Une distance de 1 mètre devra être respectée entre chaque électeur avec la mise en place de marquages au sol.

 

Quelques conseils pour aller voter en toute sérénité

Il y a fort à parier que l’abstention sera au même niveau, voire plus faible qu’en 2014. L’épidémie de Coronavirus n’arrangera pas les chiffres.
Même si l’épidémie gagne du terrain, il faut savoir raison garder. Les élections municipales sont importantes dans un pays démocratique. Les décisions prises dans votre village ou votre ville vous impactent certainement plus directement que celles prises en haut-lieux.

- Vous pouvez venir aux horaires d’affluence les moins prisés : tôt le matin, ou à midi.
- Vous pouvez vous munir de votre gel hydroalcoolique et de votre stylo pour émarger.
- Si vous avez vraiment peur de tout contact, rien ne vous interdit de voter avec vos mitaines et votre cagoule. Il fait encore assez froid pour que cela ne soit pas bizarre !
- Gardez-vous de serrer des mains ou de faire des bises et respectez les mesures d’hygiène mises en place dans les bureaux de vote.

Enfin, éternuez dans votre coude. Il s'agit aussi de protéger vos compatriotes !

Lire aussi:

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article