Grèce: affrontements entre migrants et policiers à la frontière gréco-turque

Publié le par Le Peuple Actu

Des heurts entre migrants et forces de l'ordre grecques se sont produits à la frontière turque. 

Des heurts entre migrants et forces de l'ordre grecques se sont produits à la frontière turque. 

Face à l'afflux de migrants venus de Turquie, les tensions continuent de s'intensifier en Grèce. Samedi, des affrontements ont opposé des migrants aux forces de l'ordre grecques à Kastanies Evros. Face aux migrants qui jetaient des pierres, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes.

«Les migrants ont jeté des pierres, des tonneaux, et tous les objets qu'ils trouvaient contre des policiers grecs», raconte le correspondant d'euronews Apostolos Staikos. 

Ce dimanche, l'ONU a appelé au calme et à ne pas utiliser une force « excessive » contre les migrants .

Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé samedi 29 février l’Europe d’une nouvelle vague migratoire, afin de faire pression sur les Européens dans le dossier syrien, des milliers de migrants et réfugiés ont afflué à la frontière turque avec l’UE. Selon les Nations unies, au moins 13.000 personnes se sont massées ce week-end le long de la frontière entre la Turquie et la Grèce.

Des renforts ont été déployés à la frontière entre la Grèce et la Turquie, a annoncé ce dimanche l'agence européenne de contrôle des frontières Frontex.

Mercredi, de violents affrontements avaient éclaté sur les îles grecques de Lesbos et Chios entre policiers et habitants qui protestaient contre la construction de nouveaux camps pour les migrants. Les heurts avaient fait des dizaines de blessés.

Publié dans International, Immigration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article