Coronavirus: «J'ai abordé cette crise avec sérieux et gravité», s’est défendu Macron dans la presse italienne

Publié le par Le Peuple Actu

Dans une interview accordée à la presse italienne, Emmanuel Macron a défendu sa gestion de l'épidémie de coronavirus.
Emmanuel Macron

Dans une interview accordée à la presse italienne, Emmanuel Macron a défendu sa gestion de l'épidémie de coronavirus.

Emmanuel Macron a accordé un entretien aux journaux italiens Corriere de la Serra, La Stampa et La Repubblica, ce samedi 28 mars. Le chef de l’État a défendu sa gestion de la crise du coronavirus.

«J’ai abordé cette crise avec sérieux et gravité dès le début, lorsqu’elle s’est déclenchée en Chine», a affirmé Emmanuel Macron, critiqué pour avoir réagi tardivement alors que la situation se détériorait en Italie. «Nous n'avons absolument pas ignoré ces signaux », a-t-il ajouté.

«Quand on regarde la crise depuis le départ, nous avons pris, en France, les mesures les plus dures le plus tôt. A nombre de cas comparables, nous avons adopté les mesures de restriction sociales quelques jours avant nos partenaires européens», a-t-il poursuivi.

Pourtant, les plaintes visant des membres du gouvernement se sont multipliées ces derniers jours en France. Un collectif de médecins et soignants a porté plainte jeudi  19 mars contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn pour «négligence coupable». L'avocat du collectif, Maître Fabrice Di Vizio, a saisi la Cour de justice de la République.

Ce mardi 24 mars, un patient contaminé par le Covid-19 a déposé une plainte pour «entrave aux mesures d'assistance» devant la Cour de justice de la République (CJR). Cette plainte vise notamment le Premier ministre, Édouard Philippe et l'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Enfin, trois médecins du collectif C 19 vont déposer une plainte contre le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Les plaignants reprochent au directeur général de la Santé des manquements dans la gestion de la crise du coronavirus.

Ce vendredi 27 mars, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le renouvellement de la mesure de confinement jusqu’au 15 avril. «Cette période pourra évidement être prolongée si la situation sanitaire l’exige», a-t-il ajouté.

Publié dans Macron, Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article