Coronavirus : faux contrôles d’attestation, attention aux escrocs !

Publié le par Le Peuple Actu

Le gouvernement avait déjà mis en garde les Français face aux arnaques à la vente d’attestation de déplacement. Cette fois, ce sont les faux contrôles d’attestation de déplacement qui sont dans le viseur des autorités, des personnes malveillantes cherchent à vous extorquer de l’argent.

Le gouvernement avait déjà mis en garde les Français face aux arnaques à la vente d’attestation de déplacement. Cette fois, ce sont les faux contrôles d’attestation de déplacement qui sont dans le viseur des autorités, des personnes malveillantes cherchent à vous extorquer de l’argent.

Comment s’y prennent les faux agents ?

Généralement habillés en civil avec un brassard de police illégal, les faux agents vous accostent dans la rue prétextant le contrôle de votre attestation de déplacement. Même si celle-ci est en règle, ils vous amendent prétextant une erreur de votre part et vous imposent de payer sur-le-champ le montant du procès-verbal en espèce. Ne vous laissez pas abuser par ces méthodes frauduleuses et n’accédez pas à leur demande.

Quelle est la vraie procédure en cas d’amende ?

Vous venez d’être contrôlé, l’agent de police vous informe que votre attestation de déplacement est incorrecte et que vous êtes en infraction. Dans ce cas, il vous remettra une contravention en format papier ou la complétera directement en format numérique. Quelle que soit la situation, l’amende vous sera envoyée par courrier postal et en aucun cas vous ne devrez vous en acquitter immédiatement en espèce.

Quels sont les montants possibles des contraventions ?

En cas de non-respect, les montants des amendes sont :

  • 135 € d’amende à la première infraction ;
  • 1 500 € en cas de récidive dans un délai de 15 jours ;
  • 6 mois de prison et 3 750 € d’amende au bout de 3 entorses aux règles dans les 30 jours.

Depuis le début des mesures de confinement, plus de 1,7 millions personnes ont été contrôlées dans les rues de l'Hexagone et 91.824 infractions ont été relevées.

Lire aussi:

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article