Coronavirus: des CRS exercent leur droit de retrait

Publié le par Le Peuple Actu

Dans le Rhône, l'Ain et l'Isère, des CRS exercent leur droit de retrait en raison de l'absence de matériels nécessaires pour se protéger du coronavirus.

Dans le Rhône, l'Ain et l'Isère, des CRS exercent leur droit de retrait en raison de l'absence de matériels nécessaires pour se protéger du coronavirus.

En l’absence de protection, les CRS du Rhône, l'Ain et l'Isère n'assureront pas leur mission de contrôle du respect des règles de confinement. Dans un document consulté par franceinfo, les fonctionnaires expliquent avoir pris la décision d'exercer leur droit de retrait pour «assurer leur protection et celle de leurs familles».

Les CRS font état d'une «absence de matériels de protection individuelle» tels que des «masques FFP2» ou des «gants de protection en latex».

Depuis ce mardi midi 100.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour faire respecter les règles de confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.

Publié dans France, Gouvernement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article