Coronavirus: la colère gronde dans les prisons

Publié le par Le Peuple Actu

Plus de droit de visite dans les prisons, une situation qui tend les détenus. Plusieurs tentatives de mutineries ont déjà eu lieu.

Plus de droit de visite dans les prisons, une situation qui tend les détenus. Plusieurs tentatives de mutineries ont déjà eu lieu.

Afin de lutter contre la propagation du coronavirus, les parloirs sont suspendus dans toutes les prisons françaises jusqu'au 30 mars. Les tensions se multiplient, faisant redouter un scénario à l'italienne, où des mutineries violentes ont fait plusieurs morts.

Dans toute la France, des incidents se sont multipliés dans une quinzaine de prisons. Des dizaines de détenus ont refusé de réintégrer les cellule après la promenade. Ce lundi 16 mars, un homme de 74 ans, qui était incarcéré à Fresnes (Val-de-Marne), est décédé du coronavirus.

Publié dans France, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article