Coronavirus et animaux de compagnie : la SPA débordée face aux abandons

Publié le par Le Peuple Actu

Pour certains, toutes les excuses sont bonnes ! La SPA, qui se retrouve d'ordinaire débordée en période estivale à cause des départs en vacances, doit aujourd'hui faire face à la nouvelle excuse du moment : le Coronavirus !

Pour certains, toutes les excuses sont bonnes ! La SPA, qui se retrouve d'ordinaire débordée en période estivale à cause des départs en vacances, doit aujourd'hui faire face à la nouvelle excuse du moment : le Coronavirus !

La SPA en difficulté

En conformité avec les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus, les refuges de la SPA ont, eux aussi, dû fermer leurs portes au public. Depuis le dimanche 15 mars, les adoptions sont donc drastiquement freinées puisque seul un service minimum est assuré sur place.

L’association de protection des animaux craint désormais une vague massive d’abandons qui pourrait, elle-même, entraîner une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, puisque celles-ci ne seraient plus en capacité de recueillir tous les animaux. Rappelons, en effet, que les fourrières publiques et les refuges des associations qui viennent en aide aux animaux abandonnés sont déjà presque saturés en terme de capacité d’accueil. 

Non, le Covid-19 ne se propage pas par l’intermédiaire des animaux domestiques.

Sur son site internet et partout sur les réseaux sociaux, la SPA tente de rassurer les propriétaires d’animaux en leur rappelant qu’à l’heure actuelle, nos chiens et chats ne contribuent en rien à la propagation de l’épidémie. «Aucun élément ne permet de penser que les animaux de compagnie sont impliqués dans la circulation du virus (Source : OMS et OIE)» publie-t-elle sur instagram. Ainsi, l’association invite les propriétaires d’animaux à ne pas céder à la panique. En effet, il est de la responsabilité de chacun de faire preuve d’esprit critique et de ne pas croire toutes les fausses informations qui circulent sur internet et qui pourraient avoir des «conséquences catastrophiques en termes d’abandon».

Beaucoup de propriétaires ont déjà lâchement abandonné leur animal en raison des fake news circulant sur le web. Alors, ensemble, combattons la désinformation, «Nous appelons tous les propriétaires d’animaux de compagnie, tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement qu’il serait dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs (...)» déclare Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA.

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article