Confinement: une policière grièvement blessée après avoir reçu un pavé en pleine tête lors d'un contrôle

Publié le par Le Peuple Actu

Une policière a été grièvement blessée mardi 24 mars après avoir reçu un pavé en pleine tête lors d'un contrôle lié aux mesures de confinement à Beauvais (Oise).

Une policière a été grièvement blessée mardi 24 mars après avoir reçu un pavé en pleine tête lors d'un contrôle lié aux mesures de confinement à Beauvais (Oise).

Les faits se sont produits mardi dernier en fin d'après-midi dans le quartier nord de Beauvais dans l'Oise, rapporte Europe 1. Il était environ 17 heures lorsque trois policiers, qui effectuaient un contrôle lié au confinement, ont été violemment pris à partie par plusieurs individus. 

Selon les informations d'Europe 1, les fonctionnaires ont essuyé de nombreux jets de projectiles et menaces. Une jeune policière de 23 ans, qui a reçu un pavé en pleine tête, a été grièvement blessée. Elle a été transportée à l'hôpital de Beauvais avant d'être transférée au CHU d'Amiens pour y être opérée dans la soirée. 

Deux suspects ont été arrêtés et placés en garde à vue. L'auteur du jet de pavé sur la policière est activement recherché.

«Ce matin, elle m'a donné des nouvelles. Elle va mieux. Elle est très fatiguée car elle a subi une intervention chirurgicale», a indiqué à RTL ce mercredi son collègue du syndicat Alternative qui patrouillait avec elle.

«Mes pensées vont à cette policière grièvement blessée, alors qu’elle était engagée pour nos protéger. Tout est mis en œuvre pour que ces actes gravissimes ne restent pas impunis.», a réagi Christophe Castaner sur Twitter.

Mercredi 18 mars à Lille (Nord), des policiers qui vérifiaient l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement, avaient été insultés et menacés de mort.

Pour rappel, l’Assemblée nationale a voté ce dimanche un durcissement des sanctions en cas de non respect du confinement.  L'amende, qui s'élève à 135 euros en cas de violation des règles, est portée à 1500 euros en cas de récidive «dans les 15 jours». Dans le cas de «quatre violations dans les trente jours», le délit sera «puni de 3 700 euros d'amende et six mois de prison au maximum».

Beauvais (Oise).

Publié dans Faits Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article