«Un fiasco»: Xavier Bertrand attaque la politique sécuritaire de Macron

Publié le par Le Peuple Actu

Le président du Conseil régional des Hauts-de-France tacle sévèrement le bilan sécuritaire d'Emmanuel Macron, qu'il qualifie de «fiasco».
Xavier Bertrand

Le président du Conseil régional des Hauts-de-France tacle sévèrement le bilan sécuritaire d'Emmanuel Macron, qu'il qualifie de «fiasco».

«Les Français ne se sentent plus protégés», c'est ce qu'a déclaré Xavier Bertrand dans une interview accordée au Journal du Dimanche. Selon le président du Conseil régional des Hauts-de-France, la politique sécuritaire d'Emmanuel Macron est un «fiasco».

«La société est en danger et les Français ne se sentent plus en sécurité, et pas seulement dans les zones de non-droit abandonnées aux caïds et aux trafics.», a-t-il déploré.

S'appuyant sur les chiffres de la délinquance publiés en janvier par le ministère de l’Intérieur, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy affirme qu'«on assiste à une explosion de la violence depuis quatre ou cinq ans.» 

Selon Xavier Bertrand, Emmanuel Macron est «responsable» : « Je lui dis : "Monsieur le Président. Pendant les deux ans de mandat qu’il vous reste, votre priorité doit être de protéger les Français" », a-t-il demandé. 

Le ministère de l’Intérieur a publié en janvier le bilan 2019 de la délinquance. Selon ce rapport, «les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus enregistrent une forte hausse (+8 %).» Pour Alain Bauer, professeur de criminologie, «c’est le pire bilan qu’on ait vu depuis des années».

Ce n'est pas la première fois que l'ancien ministre tacle le chef de l'Etat sur la sécurité. En 2018, Xavier Bertrand demandait à Emmanuel Macron de sortir «du déni» et réclamait «une réponse judiciaire plus dure» pour faire face à la montée de la violence.

Plus récemment, en décembre 2019, le président de la région Hauts-de-France avait dénoncé la «méthode d'amateur» du gouvernement sur le dossier de la réforme des retraites. 

Publié dans France, Macron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article