Mila et sa famille sont sous protection policière, annonce Christophe Castaner

Publié le par Le Peuple Actu

Mila, menacée de mort après avoir critiqué l'islam sur instagram, a dû être déscolarisée. Le ministre de l'Intérieur, a annoncé ce mardi que l'adolescente et sa famille bénéficiaient d'une protection policière.

«Mila et sa famille font l’objet d’une vigilance particulière», a fait savoir ce mardi Christophe Castaner à l'Assemblée nationale.

«Mila et sa famille font l'objet d'une vigilance particulière, pour les protéger, de la part de la police nationale», a-t-il annoncé lors des questions au gouvernement avant d'ajouter : «En aucun cas, une pratique d'inspiration religieuse ne doit dépasser les valeurs de la République.»

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, avait déjà exprimé son soutien à la jeune Mila.

La lycéenne de 16 ans, originaire du nord-Isère, s'est exprimée ce lundi  sur le plateau «Quotidien» sur TMC. Elle a assuré ne «pas regretter» ses propos, revendiquant son «droit au blasphème». «Je n’ai pas à me cacher, je le sais, je n'ai rien fait de mal», a-t-elle déclaré. « Je m’excuse, un petit peu, pour les personnes que j’ai pu blesser et qui pratiquent leur religion en paix.», a-t-elle ajouté.

En janvier dernier, Mila avait déclaré sur son compte Instagram «l'islam c'est de la merde».

L'enquête ouverte pour «incitation à la haine» contre Mila après ses propos sur l’islam a été classée sans suite. Une seconde enquête concernant les menaces de mort reçues par la jeune adolescente est en cours pour identifier et poursuivre les auteurs.

Publié dans France, Gouvernement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article