Lutte contre le «séparatisme islamiste» : les premières mesures annoncées par Emmanuel Macron

Publié le par Le Peuple Actu

Emmanuel Macron était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) pour présenter les premières mesures d'un plan contre «le séparatisme islamiste».
Emmanuel Macron

Emmanuel Macron était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) pour présenter les premières mesures d'un plan contre «le séparatisme islamiste».

Le président de la République était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) ce mardi pour dévoiler les premières mesures de son plan de lutte contre le communautarisme et « le séparatisme ».

Accompagné de plusieurs ministres, Emmanuel Macron a annoncé les principales mesures  contre le « séparatisme islamiste » :

  • Financement des lieux de cultes
     
  • Fin des « imams détachés »
     
  • Fin des enseignements en langues étrangères

«Notre ennemi est le séparatisme mais faire un plan contre l’islam serait une faute profonde», a affirmé le chef de l’Etat dans un discours devant des responsables locaux et des habitants du quartier sensible de Bourtzwiller. 

« Dans la République, on ne peut pas accepter qu’on refuse de serrer la main à une femme parce qu’elle est femme ; dans la République, on ne peut pas accepter que quelqu’un refuse d’être soigné ou éduqué par quelqu’un ; dans la République, on ne peut pas accepter la déscolarisation ; dans la République, on ne peut pas exiger des certificats de virginité pour se marier ; dans la République, on ne doit jamais accepter que les lois de la religion puissent être supérieures aux lois de la République, c’est aussi simple que ça », a déclaré le président.

Publié dans Macron, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article