La CEDH va examiner une requête contre Paris pour son refus de rapatrier une famille de djihadistes

Publié le par Le Peuple Actu

La Cour européenne des droits de l'Homme a accepté d'examiner une requête déposée contre la France pour son refus de rapatrier une famille de djihadistes de Syrie.

La Cour européenne des droits de l'Homme a accepté d'examiner une requête déposée contre la France pour son refus de rapatrier une famille de djihadistes de Syrie.

Deux grands-parents avaient saisi la CEDH pour obtenir la condamnation de la France pour son refus de rapatrier leur fille partie pour la Syrie en 2014, où elle a eu deux enfants.

Faut-il rapatrier les enfants de djihadistes ? La question est appelée à être étudiée par la justice de l'union européenne. Pour la première fois, la Cour européenne des droits de l'Homme a accepté d'examiner une requête déposée contre la France par un couple de grands-parents français.

La demande, déposée en mai dernier, concerne le sort d'une mère partie en Syrie en 2014 et de ses deux enfants aujourd'hui âgés de 3 et 5 ans. Blessés dans la bataille de Baghouz, dernier réduit du groupe État islamique en Syrie, ils sont désormais retenus dans le camp d’Al-Hol, au Kurdistan syrien et leur état de santé « serait déplorable », selon les requérants.

La décision n’est pas à attendre avant « au moins six mois », d’après la Cour.

Publié dans France, justice, Terrorisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article