Grèce: violents affrontements entre policiers et habitants contre les camps pour migrants

Publié le par Le Peuple Actu

Des affrontements avec la police ont fait des dizaines de blessés mercredi sur les îles grecques de Lesbos et Chios. Les habitants protestaient contre la construction de nouveaux camps pour les migrants.

Des affrontements avec la police ont fait des dizaines de blessés mercredi sur les îles grecques de Lesbos et Chios. Les habitants protestaient contre la construction de nouveaux camps pour les migrants.

Les habitants de Lesbos et Chios, qui se plaignent des problèmes d'insécurité et de santé publique que causent les migrants, s’opposent aux projets de construction de nouveaux camps du gouvernement. 

Jets de pierres vers la police, gaz lacrymogène, grenades assourdissantes... la situation était très tendue. En tout, 2000 personnes étaient rassemblées contre le projet de construction de ce nouveau camp.

Dix manifestants et quarante policiers ont été blessés lors des affrontements à Lesbos, selon une source policière. A Chios, 2.000 personnes ont aussi manifesté contre le projet de construction d'un nouveau camp. Selon un porte-parole de la police, cité par l'AFP, huit policiers ont été blessés.

Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a appelé «au calme».

Publié dans International, Immigration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article