(Vidéo): A Jérusalem, Emmanuel Macron s'emporte contre des policiers israéliens

Publié le par Le Peuple Actu

En visite en Israël mercredi 22 janvier le chef de l'État a recadré les agents chargés d'encadrer sa sortie.
Emmanuel Macron

En visite en Israël mercredi 22 janvier le chef de l'État a recadré les agents chargés d'encadrer sa sortie.

La séquence rappelle une scène similaire pendant le mandat de Jacques Chirac en 1996. En déplacement à Jérusalem ce mercredi 22 janvier, une altercation verbale a éclaté avec le service d'ordre israélien quand Emmanuel Macron arrive à l'église Sainte-Anne, une enclave française.

L'altercation a éclaté lorsqu'un membre de la sécurité israélienne est entré dans l'édifice, propriété de la France, avant d'en ressortir. Tentant d'y pénétrer de nouveau, il a été expulsé par le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR).

«Personne ne doit provoquer personne. ! Messieurs, s'il vous plaît, du calme ! Respectez les règles qui existent depuis des siècles. Je n'aime pas ce que vous avez fait devant moi», a lancé Emmanuel Macron en anglais. 

Sur Twitter, les réactions des internautes ont été nombreuses. Pour certains «Macron tente de faire une Chirac» :

«A Jérusalem,  Macron tente de faire une 'Chirac' en feignant un coup de colère contre les services de sécurité israéliens. Malheureusement, il lui manque son talent ! »

La séquence rappelle la célèbre altercation de Jacques Chirac avec les forces de sécurité israéliennes en 1996. Alors que les soldats israéliens l'empêchaient d’emprunter certaines rues, l'ancien Président était entré dans une colère noire : «Qu’est-ce qu’il y a encore comme problème ? Je commence à en avoir assez ! What do you want ? Me to go back to my plane, and go back to France ? Is that what you want ? Then let them go. Let them do. (…) This is not a method. This is a provocation. That is provocation. Please you stop now !», 

Publié dans Macron, International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article