Plus de 1.000 médecins hospitaliers prêts à démissionner de leurs fonctions administratives

Publié le par Le Peuple Actu

Plus de 1.000 médecins hospitaliers, dont quelques 600 chefs de service, menacent de «démissionner collectivement» à partir de ce mardi 14 janvier de leur fonctions administratives si la ministre de la Santé Agnès Buzyn n'engage pas de «négociations» sur le budget et les salaires de l'hôpital.

Plus de 1.000 médecins hospitaliers, dont quelques 600 chefs de service, menacent de «démissionner collectivement» à partir de ce mardi 14 janvier de leur fonctions administratives si la ministre de la Santé Agnès Buzyn n'engage pas de «négociations» sur le budget et les salaires de l'hôpital.

Plus de 1.000 médecins hospitaliers, dont quelques 600 chefs de service, menacent de «démissionner collectivement» à partir de ce mardi 14 janvier de leur fonctions administratives. Une façon de montrer que les mesures pour sauver l’hôpital public annoncées par le gouvernement sont insatisfaisantes. 

Les médecins réclament "une revalorisation significative des salaires en plus des diverses primes annoncées", une rallonge supplémentaire de 600 millions d'euros en 2020 et "une révision profonde du mode de financement" et de gestion des hôpitaux.

Publié dans Société, Gouvernement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article