Isabelle Balkany accuse la justice de «vouloir tuer son époux»

Publié le par Le Peuple Actu

Ce lundi 27 janvier, la troisième demande de remise en liberté de Patrick Balkany a été rejetée. Isabelle Balkany dénonce cette décision et accuse la justice de «vouloir tuer» son époux.

Ce lundi 27 janvier, la troisième demande de remise en liberté de Patrick Balkany a été rejetée. Isabelle Balkany  dénonce cette décision et accuse la justice de «vouloir tuer» son époux.

La cour d'appel de Paris rejette ce lundi une nouvelle fois la demande de libération du maire Levallois-Perret, Patrick Balkany, détenu depuis septembre après avoir été reconnu coupable d'évasion fiscale et de blanchiment aggravé. Isabelle Balkany, maire par intérim de Levallois, a aussitôt dénoncé cette décision. 

«Je suis à la fois désespérée et folle de rage. La justice, je l'accuse de vouloir tuer mon époux», a-t-elle déclaré au micro de BFMTV.

L'avocat de Patrick Balkany a fait part de son «inquiétude» pour son client qui «continue à être détenu et dont les médecins disent que son état général continue de se dégrader». Ila également indiqué ne pas savoir «à ce stade» si Patrick Balkany serait en état d'assister à son procès en appel à partir de lundi prochain.

Patrick Balkany a été condamné en première instance deux fois : à quatre ans de prison pour fraude fiscale le 13 septembre, et un mois plus tard, à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé.

Publié dans justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article