Cora: 1077 salariés menacés de licenciement après avoir refusé de signer un avenant de contrat

Publié le par Le Peuple Actu

En France, 1 077 salariés des hypermarchés Cora risquent de se retrouver au chômage après avoir refusé de signer un avenant qui modifie leur contrat de travail.

En France, 1 077 salariés des hypermarchés Cora risquent de se retrouver au chômage après avoir refusé de signer un avenant qui modifie leur contrat de travail.

Sur toute la France, 1 077 salariés risquent d'être licenciés. Le motif : avoir refusé un avenant qui modifie leur contrat de travail. La direction leur a demandé d'accepter plus de polyvalence.

À Alès dans le Gard, l'hypermarché Cora est lourdement impacté par le plan social. Sur les 300 salariés, 60 sont menacés de licenciement. «60 personnes ce n'est pas rien. Surtout que la surface de vente du magasin sera toujours la même, il va y avoir un manque de personnel», déclare Philippe Soto, délégué syndical CGT Cora Alès.

En avril 2019, un magasin Cora près de Saint-Malo (Ile-et-Vilaine) avait licencié deux salariés pour faute grave pour avoir refusé de travailler le dimanche. Interrogée par Europe 1, la salariée se dit «dégoûtée» et «en colère».

Publié dans Emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article